Home » automne-hiver 21

automne-hiver 21


 - Emmanuelle Dandrel

 La Cie Liba Théâtre vous convie à ses prochaines representations

Sizwe Banzi is Dead !

 Texte : Athol Fugard,

 Mise en scène : Jean-Michel Vier

 Avec : Jean-Louis Garçon et Cyril Guei

 Théâtre Jacques Carat de Cachan(21, av Louis Georgeon) 

Les 20,21 Octobre  21

La Courée de Collégien

Le Samedi 14 Mai 22

Swize Banzi i dead est une pièce phare du théâtre des Townships

  Styles est un photographe doué pour faire apparaître les rêves de ses clients quand ils posent devant son appareil. Un jour, dans sa petite boutique il reçoit la visite d’un homme qui fait ses premiers pas dans une nouvelle vie, et veut une photo pour l’envoyer à sa femme .Il dit s’appeler Robert Zwelinzima. Quand l’appareil se déclenche, nous apprenons que « Swize Banzi est mort » et dans un flashback nous entrons dans l’histoire de cet homme. Il vient d’arriver à Port Elizabeth. A l’intérieur de son propre pays, Swize n’a pas de « pass » en règle, il n’a le droit de travailler que dans la région où il est né. Arrête par la police, il doit quitter la ville sous trois jours. Il est recueilli par Buntu. Avec son aide, Swize va connaitre en l’espace d’une nuit un changement d’identité et un bouleversement intérieur. 

Ecrite en 1972, cette pièce phare du théâtre des townships fait se rencontrer deux cultures, l’art africain du conteur et la tradition du théâtre occidental. Dans le contexte de l’apartheid en Afrique du sud, la pièce aborde les questions d’identité de manière universelle : en dehors de notre définition sociale qui sommes-nous vraiment ? Que faisons-nous de notre vie ? La vitalité, l’humour et la grandeur exprimés par les personnages, nous rappellent notre rôle de créateurs. Cette histoire est aussi notre histoire, les personnages sont confrontés à des obstacles qui les dépassent. Par chance, face aux enjeux de survie que raconte la pièce, nous avons devant nous des super-vivants, des maîtres de liberté qui livrent leurs secrets. 

   Athol Fugard, le grand dramaturge sud-africain a exprimé sa fierté pour cette oeuvre, « dans ses meilleurs moments c’est une célébration joyeuse et merveilleuse de la vie ». 

Co-production Théâtre de Cachan et la Grange Dimière de Fresnes

swize oct 20 swize oct 20 [789 Kb]

 - Emmanuelle Dandrel

Rousseau et Jean Jacques/ mise en scène de Marjorie Nakache du Studio Théâtre de Stains

 Le Studio Théâtre de Stains est ravi de vous convier à sa nouvelle création

 Rousseau et Jean-Jacques 

Spectacle pour Marionnettes et comédiens

A partir de 8 Ans/ Durée 1 heure

  Adaptation Xavier Marcheschi

  Mise en scène de Marjorie Nakache

  Factrice de Marionnettes : Einat Landais

  Avec Sandrine Ferrer,Martine Palmer,Xavier Marcheschi et Sonja Mazouz

   Du 20 Novembre au 20 décembre 2021

 Au Studio Théâtre de Stains (19 rue Carnot/ 93240 Stains) 

Les 16 et 18 Mars 22

Au Salmanazar-sc conv d'Epernay

 Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=fDuyjRNMn48

  « Rousseau et Jean-Jacques » s’inspire des Confessions pour raconter les 20 premières années de la vie du célèbre philosophe : une suite d’aventures, de rencontres ; un voyage dans toutes les sphères de la société ; un parcours initiatique sur le plan social et intellectuel et amoureux.Mais le spectacle ne se veut pas la simple chronique d’une jeunesse. Il trouve sa place dans une œuvre globale et montre les aspects les plus marquants de la personnalité de Jean Jacques, son projet littéraire. Il propose de s’interroger sur les relations qu’on peut établir entre certains épisodes de son enfance et les idées qu’il a pu défendre en tant que philosophe. La présence de Rousseau/narrateur confrontée à l’enfant/marionnette met en jeu ces allers et retours entre le récit et la réflexion. Ce conflit perpétuel entre l’ange et le démon. Il s’agit de déterminer à partir de quel moment l’enfant casse sa marionnette et devient un adulte possédant son libre arbitre, un Contrat social, qui lui permettra de s’épanouir dans une société épanouie. Telle fut la rude quête de Jean-Jacques pour devenir Rousseau. Marjorie Nakache

Rousseau Rousseau [1.119 Kb]

 - Emmanuelle Dandrel

Tout Neuf/ Compagnie Minute Papillon / Mise en scène Violaine Fournier

 La Compagnie Minute Papillon continue sa tournée de

Tout Neuf!

 Un poème lyrique à partir de 2 Ans

 De Violaine Fournier et Cyrille Louge 

 Mise en scène : Cyrille Louge

Avec 

Violaine Fournier/ Flore Fruchart  / Antonine Bacquet

Guillaume Neel / Florent Chapel

Saison 21/22

Le 3 Octobre à 17H à Carrières sur Seine

Le 19 Novembre à 9h30 et 10H30 à Moureinx

Le 21 Novembre à Mont St Aignan

Le 30 Novembre à 9H15 et 10H45 à Fontenay le Comte

Le 2 Décembre à Sarlat

Le 7 décembre à 9H30, 11h et 14H à Clermont sur OIse

Le 11 décembre à Festival C pas Classique à Nice

Le 14,15 décembre à Aix en Provence

le 19 Décmebre à Matéra en Italie

Le 19 janvier à Uzerche

Les 23,24 janvier au SEL de Sevères

Le 4 février à Lisieux

21,22 Avril à Villeneuve St Georges

Teaser : https://vimeo.com/222388634 

Durée 37 Mn

Lyrique ludique pour les tout petits  

Et si la musique était une façon d’écouter le monde ?

L’eau ruisselle, le vent souffle, le feu crépite, les pas résonnent sur la terre… Le monde qui nous entoure bruisse, vibre, chante, tout comme l’incroyable fruit musical au cœur de ce spectacle. Trois chanteurs musiciens vont peu à peu l’ouvrir, le sentir, le goûter et en jouer, pour, ensemble, (re)vivre toutes les premières fois.

Un éveil à la vie inspiré de Mozart, Bach, Landi, Rossini...

Un moment de poésie visuelle et musicale à partager en famille.

 Nominé "Meilleure Production d'Opéra Jeune Public" aux Yam Awards 2018 des Jeunesses Musicales Internationales

tout neuf tout neuf [1.256 Kb]

 - Emmanuelle Dandrel

 Sganarelle ou le Cocu Imaginaire de Molière/ Cie Aigle de Sable

  Après ses représentations au théâtre Montansier de Versailles, au théâtre de Fontainebleau, au Théâtre de Longjumeau

  La Compagnie Aigle de Sable a le plaisir de vous présenter sa nouvelle création

  Sganarelle ou le Cocu imaginaire de Molière

  Dans une mise en scène de Miléna Vlach et Jean Denis Monory

  Avec

 Laurent Charoy (Sganarelle);Alexandre Palma Salas (Gorgibus, Lélie)

 Eleonora Rossi (Célie, Gros-René); Milena Vlach (la femme de Sganarelle, la suivante)

  et Jean Marc Puigserver : musicien d’orgues de barbarie

Saison 21/22

  Théâtre de l'Epée de Bois  du 2 au 19 Décembre 2021

 Du jeudi au Dimanche

  Théâtre de Montgeron le 3 février 22

  Théâtre de Villiers sur Marne les 11,12 fev 22

  Théâtre du Blanc Mesnil le 18 Mars

  Teaser : https://youtu.be/4Z3KyF3DZ5M 

 Martine et Sganarelle sont mariés. Célie et Lélie sont très amoureux. Jusqu’ici, tout va bien, mais… Célie, se croyant délaissée par Lélie, s’évanouit dans les bras de Sganarelle et perd un bijou qui lui vient de son cher et tendre. Martine surprend le couple depuis sa fenêtre, et ramasse le bijou que sa prétendue rivale a perdu.  Sganarelle voyant alors l’objet dans les mains de sa femme, lui prête sans tarder une liaison adultère…

  Le soupçon d’infidélité, tel un virus, contamine un à un tous les personnages de l’intrigue : chacun à son tour devient un « Cocu imaginaire ».

  Sganarelle ou le Cocu imaginaire est un petit chef-d’œuvre d’humour et de finesse où Molière jongle en virtuose avec les quiproquos.

  Pour cette reprise du Cocu imaginaire, il nous est apparu comme une évidence de nous tourner vers les codes du théâtre baroque. Le théâtre baroque restitue aux mots leur puissance et leur valeur originelles. Une interprétation qui provoque la surprise, force l’écoute et l’attention, affranchit l’entendement 

 Une lecture et une mise en scène baroques, donc,qui permettent de mettre en abyme ce jeu de dupes où l’apparence se confond avec la réalité, plongeant les spectateurs dans une sorte de vertige, donnant corps au fantasme et à l’irréel. 

  Producteur : La Compagnie Aigle de Sable  Co-Producteur : Théâtre Montansier de Versailles 

  La Première Presse Parue

  « Magnifique, Dynamique, Réjouissant. Dès le premier instant nous partons en voyage dans le 17è -ème siècle. Nous sommes au théâtre de Molière. Sur le plateau un orgue de barbarie, des cadres en suspension, des personnages au visages blancs, immobiles,... Courez donc voir Sganarelle ou le cocu imaginaire dans cette lecture baroque qui donne une grande place à l’imaginaire et à la fantaisie. »Claudine Arrazat / Théâtre Clau

  « Une compagnie qui nous propose à l'Epée de bois une remarquable et magnifique mise en scène de cette pièce importante écrite par M. Poquelin, en l'année sus-nommée. Une mise en scène baroque, formidablement et totalement assumée en tant que telle, que l'on doit à Milena Vlach et Jean-Denis Monory.

  "Les quatre comédiens, Milena Vlach, ainsi qu'Eléna Rossi, Laurent Charoy et Alexandre Palma Salas, interprétant (pratiquement) tous les rôles, s'acquittent de la tâche avec un réel brio et un grand talent. Surtout, surtout, ne passez pas à côté de cette complète réussite, maîtrisée de bout en bout, même si vous pouvez être un peu surpris au premier abord par le côté baroque. « De La Cour au Jardin/ Yves Poey

  « Une merveille de théâtre baroque nous éblouit ici avec cette représentation d’excellence de la pièce de Molière, dans la pure tradition du genre. C’est joyeux, élégant et farouchement drôle. Le burlesque y est lumineux. Voici un pur délice de théâtre.

  "Un spectacle chaleureux, passionnant et magnifique. Une très belle représentation pour découvrir ou retrouver les plaisirs du théâtre baroque, ici particulièrement réussie. J’ai plaisir à recommander vivement ce spectacle. »Frédéric Perez / Spectatif

   « Milena Vlach et Jean-Denis Monory remontent le temps pour recréer la première représentation à l’identique. Ce voyage dans le temps sera inoubliable e Les comédiens sont extra-ordinaires. Ils respectent les consignes et les intentions du théâtre baroque avec une virtuosité qui impressionne. La farce est vivante devant nous. » David Rofé-Sarfati/ La Culture.com